AFPS Versailles Yvelines

Pour une Paix juste et durable en Palestine

Avoir 20 ans en Palestine

En partenariat avec ICARE (*), une association estudiantine, l’AFPS Versailles-Yvelines a organisé une rencontre avec de jeunes Palestiniens lundi 10 novembre, dans les locaux de l’Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines. Cette soirée rentrait dans le cadre du programme « Avoir 20 ans en Palestine » organisé par l’AFPS-Jeunes dans le but d’inviter quatre jeunes Palestiniens et Israéliens à donner plusieurs conférences dans diverses villes françaises.

Israël ayant refusé le visa à Rola Matter, étudiante à Gaza, ils sont donc venus en France à trois, mais à Saint-Quentin, ils n’étaient plus que deux – Renen, étudiant israélien et objecteur de conscience n’a pu être présent.

La densité des témoignages de Jaber et Nevin et l’émotion qu’ils ont suscitée ont largement pu compenser les absences.

uvsq72Jaber est originaire de Bil’in, un village connu, autant pour sa résistance non-violente que pour le film Les 5 caméras brisées qui raconte les fameuses manifestations du vendredi. Systématiquement, l’armée israélienne répond à ces défilés pacifistes par des coups de matraque, des gaz lacrymogènes, des tirs de balles en caoutchouc. Jaber nous présente des photos et une courte vidéo étonnante : l’agression en 2009 contre son cousin Bassem qui a été frappé de plein fouet par une cartouche de gaz. Touché de près en pleine poitrine, il n’a pas survécu. La sœur de Bassem a également décédée après avoir inhalé malgré elle des gaz israéliens trop puissants. Depuis leurs décès, leur mère se livre à un rituel étonnant : elle fleurit les lieux où sont tombés ses enfants en plantant des fleurs dans les cartouches vides et grenades vides.

uvsq69Nevin est originaire de Gaza. Sa famille habite dans le camp de réfugiés non loin du check point de Rafa. Elle a réussi à quitter Gaza il y a quelques années pour commencer ses études aux Etats-Unis et les poursuivre en France à Sciences Po. C’est avec beaucoup de pudeur mais aussi d’émotion qu’elle raconte comment elle a passé ses derniers examens en juin / juillet alors que Gaza était sous les bombes et qu’elle n’avait aucune nouvelle de sa famille. Elle a parlé de sa solitude le jour de la remise des diplômes : elle voyait ses amis français entourés par leurs familles, alors que, l’angoisse au ventre, elle ne savait pas si ses parents, frères et sœurs étaient toujours vivants.

uvsq70Dans cet amphi de l’Université de Saint-Quentin, une soixantaine d’étudiants étaient présents. De nombreuses questions ont été posées, manifestant à la fois leur méconnaissance de la situation et leur grand intérêt. Certains étaient originaires du Liban, de la Tunisie ou du Maroc : ils ont apporté leurs témoignages pour dire la solidarité de leur pays à l’égard de la Palestine, ce qui fait un peu défaut à l’Europe ! Une jeune étudiante d’origine juive a aussi pris la parole, exprimant son émotion d’avoir pu rencontrer, après des années de tentatives infructueuses, des jeunes venant de l’autre côté (du Mur). Elle n’a cessé de remercier nos deux intervenants pour leur présence et leur parole éclairante. Chez cette étudiante, une sensibilité à fleur de peau et une volonté palpable d’aller au-delà des préjugés et des tabous qui lui a opposé sa famille.

Au final, deux paroles se sont rencontrées : les témoignages de ces jeunes Palestiniens qui vivent un quotidien sous occupation depuis leur naissance et connaissent humiliations, frustrations et harcèlement ; et les interrogations sincères de ces étudiants qui souhaitent créer un groupe de Solidarité – Palestine. Pas de haine, de l’écoute ! Une question : pourquoi ? Un cri : aidez-nous à trouver la liberté, à vivre en justice et paix !

Reportage sur le journal de TVFIL78  :

JaberTVFIL

(*) ICARE : Initiative de Coopération Active par Relai d’Étudiants. Association de plus de vingt ans à l’UVSQ sur les thèmes de l’éducation à l’environnement, sensibilisation aux risques du SIDA, solidarité locale et internationale. site : http://icareasso.org/

20ans

Publicités

Information

Cette entrée a été publiée le 5 novembre 2014 par dans Activités locales.